Vestiges - Atelier 2009/2010

Construction d'une partie des décors pour "Six cent mille francs par jour"


Le wagon pullman

Première étape, concevoir le décor...
Rien ne vaut un petit dessin pour se représenter l'ensemble et ainsi, le soumettre à l'assemblée.







On passe, ensuite, à la réalisation...
Pour cela, on fait l'inventaire de nos besoins en matériels et matériaux.





La construction peut débuter...
Pour commencer : quelques planches brutes, des roulettes, des vis...


On assemble le tout en forme de châssis...
Et nous voilà avec une jolie palette !










Deux, trois roulettes par-ci...







Une ou deux autres par-là...


Et voici un gros skate board...







Mais alors un gros, hein !


Un beau plancher par dessus,
pour dominer la situation...






Un petit test de résistance...


Pendant ce temps là...











Et voilà un joli petit secrétaire !


Voilì, voilà...







Les platformes en forme !






Une petite structure
pour la porte du wagon...











Des grands panneaux
pour le fond...








Bien stable
sur ses pattes !


On s'active avant
de pauser la moquette...





On y rajoute,
ensuite, un chic tapis.


Et il ne manque plus qu'une
mise en beauté pour le fond.











Le train à destination de Marseille va partir, attention au départ !


L'appartement

Toujours la conception.
Ici la vision de Gaëtan...









Il ne reste plus qu'à le monter ce magnifique
composteur... Qu'est-ce qu'on va en faire ?








Un beau fourneau
plus vrai que nature !

Quelques rondins pour
que l'illusion soit parfaite.











Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?











Et ben c'est ça, vu du dessous !


Viens poupoule, viens poupoule viens !


Le restaurant

Dessin brut...
Par Gaëtan !










De belles colonnes...
Oui mais en carton... Et PQ !









Et si on faisait une porte
battante avec du lambris ?


Une porte recto...










Et une verso, pour une
entrée en grande pompe.


Psst, garçon ! - Je suis gérant, monsieur.


Le palace

Dernier tableau...
Toujours imaginé par Gaëtan.









- Un boîtier en bois SNCF
- Un vieux taille crayon
- Un kit éclairage suspendu
- Un câble de fer à repasser
- Un pommeau de douche





Et voilà un chouette
téléphone, pur style années 20 !


Petite séance de tapisserie.
Dans la joie et la bonne humeur...





Avant le grand déménagement
vers de nouveaux horizons.


Monsieur Galoupinos souffre terriblement dans le hall...